Problèmes Familiaux

Les problèmes familiaux peuvent être un autre facteur possible d'obésité.

En effet, ceux-ci jouent un rôle non négligeable sur la psychologie de l'enfant, ce qui, à terme, affectera son métabolisme. Ainsi, un divorce difficile aura des répércutions sur le comportement alimentaire de l'enfant car celui-ci compensera le manque d'affection ou son sentiment d'abandon par des grignotages ittératifs.

La présence plus ou moins importante des parents à la maison influe également sur l'alimentation de l'enfant. En effet, lorsque les parents passent peu de temps à la maison avec leur enfant : ces derniers sont livrés à eux-même et comblent l'absence de leurs parents par le grignotage.

L'obésité peut également dépendre de facteurs génétiques : Une personne possédant des génes spécifiques à l'obésité peut les transmettre à sa déscendence. Un enfant conçu par deux personnes obèses a bien plus de risques de devenir obèse à son tour. Des expériences ont montré que si on donne 1000 calories de plus par jour à manger à différentes personnes pendant 3 mois, certaines vont grossir de 2 kilos tandis que d'autres grossiront de 12 kilos ! En revanche, dans cette même situation, de vrais jumeaux prendront le même poids, ce qui atteste le rôle de la génétique dans la prise de poids. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site